top of page

Lancement des groupes d'intervision de vicaires généraux



Talenthéo propose à la rentrée prochaine un premier groupe d’intervision de huit à douze vicaires généraux. Ce lieu d'échange de pratiques, de prise de recul et de soutien entre vicaires généraux, est encadré par deux coachs seniors. Entretien avec Edouard, un des coachs Talenthéo à l'initiative de ce projet.


Pourquoi des groupes d’intervision pour les vicaires généraux ?

La demande émane de certains vicaires généraux eux-mêmes qui, face à l'ampleur de leur mission, ont estimé important de bénéficier d’un soutien et d’un accompagnement. Bien que des réunions de vicaires généraux soient proposées périodiquement au sein de certaines provinces ecclésiastiques, une fois nommé par son évêque, un vicaire général ne bénéficie que rarement d’une formation, d’un processus d'induction ou d'embarquement dans son nouveau rôle. Certains découvrent même l'ampleur de la mission en l'exerçant. Ils ressentent très rapidement le besoin de repères, d'appuis, de soutien.


Cette nouvelle proposition de groupes d’intervision vient aussi des recommandations issues à la fois de la CIASE et du groupe de travail numéro six sur le ministère des prêtres qui a suivi. Il s’agit de partir de ce qui est vécu par chacun pour prendre du recul et trouver ensemble des pistes pour y répondre. Parmi les thèmes abordés, on trouvera certainement : l'exercice de l’autorité, au sens étymologique du verbe “augere” en latin qui veut dire “faire grandir”, les relations avec l’évêque, les prêtres du presbyterium, la curie diocésaine et en particulier avec l'économe, parce qu’il y a là une relation qui n'est pas toujours évidente, et enfin la collaboration avec les laïcs.


Être vicaire général c'est vivre une forme de tension et de solitude dans le gouvernement : on fait partie du presbyterium tout en en étant séparé d'une certaine manière, comme représentant de l’évêque.

Quel impact l’intervision peut-elle avoir sur la mission des vicaires généraux ?


Être vicaire général c'est vivre une forme de tension et de solitude dans le gouvernement : on fait partie du presbyterium tout en en étant séparé, d'une certaine manière, comme représentant de l’évêque. Se confier à un confrère prêtre n'est pas évident parce que l’on a en même temps une autorité sur lui. Il y a des choses que l’on ne peut pas non plus complètement dire à son évêque. Nous poussons donc à ce que chacun ait un cercle de soutien. Cette proposition de groupe d’intervision de vicaires généraux constitue une manière de répondre à ce besoin. Ce n'est pas la seule, mais c'est une manière originale de pouvoir bénéficier d'un soutien entre pairs et frères, puisque ne sont présentes que des personnes qui partagent la même fonction. Même si les réalités d'exercice de la mission sont assez différentes, selon la taille du diocèse, la relation avec l’évêque, le fait qu’il y ait éventuellement un autre vicaire général, voire plusieurs, il y a quand même des similitudes et des soutiens que l'on peut se donner les uns aux autres.


Dans un groupe d’intervision chacun peut aussi être nourri par tel ou tel élément dont il aurait besoin pour exercer sa mission. Par exemple, si je me pose une question un peu technique, peut-être que dans un autre diocèse un autre vicaire général a été confronté à la même problématique et peut m’aider. Cela fait gagner du temps et de l'énergie. Ou bien le fait de pouvoir parler d’une relation difficile, d’un conflit, d’une situation délicate, invite à recevoir des éclairages à la fois des autres et du coach. Là aussi cela permet de gagner en efficacité, en temps et en fécondité, dans son ministère.


Le programme sera construit sur mesure avec les participants, en fonction de leurs besoins.

Une nouvelle proposition sur-mesure

Nous prévoyons un premier cycle de cinq rencontres en présence, au Sacré-Coeur de Montmartre, à Paris. Ces rencontres se dérouleront sur un jour et demi du lundi matin au mardi après le déjeuner, en groupes de huit à douze vicaires généraux maximum. Elles seront animées par deux coachs seniors qui ont l'habitude d'accompagner des personnes exerçant des responsabilités dans l’Église. Le programme sera construit sur mesure avec les participants, en fonction de leurs besoins. Ceux qui voudront approfondir pourront demander en outre un accompagnement plus personnalisé sous forme d'un coaching individuel.


Pour en savoir plus :


Groupes d'intervision de vicaires généraux :

https://www.talentheo.org/groupes-vicaires-generaux

bottom of page