top of page

Congrès Mission 2023


Plusieurs coachs Talenthéo étaient présents dans 7 villes de France (Lille, Tours, Marseille, Rouen, Nantes, Lyon et Toulouse) lors du Congrès Mission 2023. Certains ont coanimé la journée des prêtres ou animé des tables rondes. Nous les avons interrogés sur le déroulé de la journée des prêtres le vendredi.


Marseille, au sein des Rencontres Méditerranéennes


Bien qu’il ait été vécu sous le même format que les autres (avec des tables rondes et des ateliers), le Congrès Mission de Marseille a été exceptionnel puisque pleinement intégré aux Rencontres Méditerranéennes. L'ensemble des participants étaient invités à participer à la messe avec le Pape le samedi aux côtés de 60 000 personnes au stade du Vélodrome de Marseille.


La journée des prêtres portait sur les joies et les combats du ministère avec une plénière autour de Gauthier Dewas, leader de la Patrouille de France, qui a livré un très beau témoignage sur la manière dont l'unité et la cohésion dans une équipe peuvent contribuer à une mission portée ensemble : « On ne recrute pas les meilleurs pilotes, on recrute les meilleurs équipiers. Parce que lorsque la vie de l’un dépend de tous et lorsque la vie de tous dépend d'un seul ou de deux, on ne peut pas faire autrement que d'être extrêmement unis les uns aux autres dans une même mission. »


Cette intervention a exhorté les prêtres à travailler la question de l’équipe et à penser leur mission comme une mission à vivre en collaboration avec d'autres prêtres et laïcs. Plusieurs ateliers se sont déroulés l’après-midi sur différentes thématiques : la lutte contre la pornographie, la présentation de la maison Barnabé (un lieu destiné à l'accueil de prêtres et de religieux qui traversent une situation de burn-out ou de dépression), l’interculturalité… La journée s’est clôturée par une messe au cours de laquelle les prêtres ont lu la litanie des prêtres, un très beau texte sur le sacerdoce.


Province du Grand Ouest à Nantes : prendre soin de soi et se reconnecter au corps

Le matin, les plus sportifs ont participé à un match de touch rugby avec les entraîneurs du Stade Nantais. Pendant ce temps, d’autres participants ont pu suivre un atelier sur la méthode Vittoz, une thérapie psycho-sensorielle, avec des exercices de marche et de respiration en pleine conscience.


S’en est suivi le témoignage de Nicolas d’Hueppe, chef d’entreprise surmené, qui raconte comment il est revenu d’entre les morts après un très grave infarctus et un arrêt cardiaque de 53 minutes, pour exhorter les prêtres à prendre soin d’eux. Différents ateliers sur la cohésion d’équipe, la gestion de conflits, le dépassement de soi, la prise de parole ou la célébration des victoires, ont été proposés dans l’après-midi.


Province de Normandie à Rouen

La matinée s'est déroulée dans un lieu extrêmement émouvant pour les 90 prêtres participants : le presbytère et l’église de Saint-Étienne du Rouvray, dans la banlieue de Rouen, lieu de l’assassinat du Père Jacques Hamel le 26 juillet 2016 pendant la messe qu’il célébrait. Après un temps de présentations mutuelles, les prêtres ont été invités en trio à déposer leurs joies, leurs peines et leurs préoccupations. S’en sont suivis une conférence du père Emmanuel Schwab, nouveau recteur de la basilique de Lisieux, sur la manière dont sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus nous invite à la sainteté, puis un temps de recueillement, dans l’église, où chaque prêtre a renouvelé ses promesses sacerdotales en reprenant les formules de son ordination, avant de venir s’agenouiller à l'endroit même où le père Hamel a été tué.


L’après-midi s’est déroulé à l’abbaye de Saint-Wandrille où les participants ont été accueillis chaleureusement, après l’office de sexte, par un succulent déjeuner préparé fraternellement par les moines dans leur cloître magnifiquement restauré. Ils ont ensuite été entraînés dans la visite de divers ateliers de l’abbaye, dont la brasserie ! Cette journée, qui a constitué un beau moment de fraternité sacerdotale, a été clôturée par la messe célébrée avec la communauté bénédictine dans l’église abbatiale.


Province de Tours

La cinquantaine de participants à la journée prêtres du vendredi ont pu entendre le témoignage de Mehdi Djaadi et échanger avec lui avant un déjeuner autour d’un méchoui. L’après-midi s’est poursuivie dans la détente et la convivialité avec un stand de tir à la carabine qui a rencontré un très grand succès, comme en témoigne ce tweet du Père Pierre Amar : "Le @Congres_Mission est un beau cadeau offert à l'Église de France ! Une fois par an, il réussit le petit miracle de faire se rencontrer des chrétiens qui ne se fréquentent finalement pas tant que ça. La formule de la "journée des prêtres" : informelle, ludique et ressourçante."


Province du Nord à Lille : vivre la fraternité entre les prêtres

Cette journée, coanimée par les Parcours Alpha et Talenthéo, était à la fois légère, priante et nourrissante pour les 80 participants. La matinée s’est déroulée autour d’une intervention du Père Paul Dollié sur la fraternité, suivie d’un temps d’échanges en petits groupes. Au moment du déjeuner, un négociant en vin a animé une dégustation, suivie de quelques jeux où les gagnants pouvaient repartir avec une bouteille de vin en cadeau. L’après-midi a commencé autour d’un atelier sur les signes de reconnaissance et l’importance de s’en donner et un temps d’échange lors duquel chacun commençait par dessiner la manière dont il se représentait la Fraternité. Il s'est poursuivi par l’intervention de Raphaël Cornu-Thénard, créateur du Congrès Mission. La journée s’est achevée par un beau temps de prière commune autour de la prière des prêtres chantée par les participants et d’une prière des frères suivie d’un temps d’adoration eucharistique.


Province de Lyon

Une soixantaine de prêtres se sont retrouvés au Carré Fourvière, au pied de la basilique de Fourvière, pour une journée coanimée par une équipe du diocèse et Talenthéo. La matinée s’est déroulée autour d’une interview du général Christophe Gomart sur le thème “Faire face à la crise”, suivie d’un temps de questions réponses. Après le déjeuner, un temps de détente a été proposé avec la découverte des toits de Fourvière et l’explication de l’origine de cette basilique, notamment de tous les obstacles qui ont été franchis et les défis encore à venir pour qu’elle puisse garder son rôle : rappeler aux Lyonnais la Providence du Seigneur, la place de Marie dans la lutte contre le Mal et l’origine première de l’Eglise de Lyon.


L'après- midi s’est déroulé autour d’ateliers sur la docibilitas (vivre chaque circonstance de la vie comme un moment formateur entre les mains de Dieu), la chasteté relationnelle (comment avoir des relations saines et chastes à travers l’outil de la fenêtre de Gordon qui permet de développer un espace relationnel sain et de sortir de la confusion), un esprit sain dans un corps sain (intervention d’un médecin des forces spéciales), l’interculturalité (l’accueil de la différence culturelle) ou le digital (comment les nouvelles technologies sont-elles à la fois des menaces et des opportunités pour un prêtre). La journée s’est achevée par un temps d’adoration, l’office des complies et un apéritif sur l’esplanade de Fourvière.





Comments


bottom of page